cab42.christiaanweiler.net

architecture : strategy and design

130527 / solferino, colloque à xylofutur le 170513

LA MAISON SOLFERINO et la présentation à l'évènement XYLO to BUSINESS, un inititiatif de xylofutur pour la mise en rélation d'acteurs dans la construction bois et l'innovation.


click to see the project / voir le projet

click to see the slideshow / voir les images de la conférence

SOLFERINO a établit son cap et un vitesse de croisière stable. les premiers rencontres ont fait que les premiers épaules se posent derrière l'initiatif, et à partir de hier nous sommes à la recherche de partenariats pour étoffer l'équipe. nous nous concentrons pour cela à identifier trois types de acteurs-cibles : a. les concepteurs et entreprises, b. les communes, les urbanistes et les élus, c. les institutionnels de fonds d'innovation.

une historique abrégée de la vie de ce projet jusqu'à aujourd'hui montre les étapes suivantes :
- avril 2012 : concours rendu,
- septembre 2012 : présentation lors des journées BIMBY à Paris,
- octobre 2012 : rencontre équipe Domolandes,
- décembre 2012 : présentation d'une feuille de route,
- décembre 2012 : lors de la remise de prix, rencontre avec Michel Maugenet de Innobat, un des gagnants, qui se joint à l'équipe comme coordinateur,
- janvier 2013 : rencontre avec Pierre Lajus (Girolle) qui adhère à l'équipe en rôle de 'parrain',
- janvier 2013 : rencontre avec Bettina Le Gaillard de Nobatek / INEF4, et premier retour positive pour fonds d'innovation,
- mai 2013 : présentation au réseaux de la filière bois Aquitain, Xylofutur

la présentation a été réétudiée pour cette occasion, de façon à mieux se concentrer sur les points majeurs, et les questions les plus pertinentes. des points nouveaux : 1. la mise en avant de l'idée de source local comme caracteristique recherché, et le récul de l'à priori émis dans le projet initial ou la structure bois est massif per sé. si des propositions en ossature bois industrialisé sont aussi performantes pour moindre prix il faudrait le reconnaître. 2. la mise en avant du composant minéral pour l'inertie, ouvrant un volet de recherche envers les techniques semi-industrialisées en maçonnerie. 3. la synthèse à l'échèlle (péri)urbaine de la juxtaposition des objet U (orientation passive) dans un tissue continu. 4. l'addition de l'archetype 'maison basque' dans la série de références historiques aquitaines.

à la sortie des présentations j'ai eu l'occasion de recontrer une scierie aquitaine, membre du groupe de scieurs ulis qui fournit le pin maritime de source local pour l'industrie bois, et qui investissent dans une machine pour le aboutage. aussi un constructeur girondain de maison ossature bois est venu à ma rencontre, et nous avons pris rendez-vous. un jour plus tard j'ai reçu un appel d'une societé de courtage en bois, qui propose de mettre son réseaux en service... tout comptes faits, ce projet commence à prendre des ailes.